navigation

Le train des mers 1 janvier, 2008

Posté par Xuan VINCENT dans : Merveilleux , 2 commentaires

Ile

Février 2008

« Il ne lui avait tout d’abord pas prêté attention, tant il était perdu dans la contemplation de l’océan. Pourtant, il s’aperçut qu’elle était comme lui une familière du lieu. Elle arrivait à grande vitesse, chevelure d’un roux flamboyant, sur un cheval de couleur ébène. Elle galopait tout le long de la plage, jusqu’à une petite crique. Là, elle  laissait son cheval  au milieu d‘un bosquet et, une petite valise à la main, elle parcourait  seule les derniers mètres. Puis elle regardait comme lui l’horizon, sa valise posée à ses pieds. Elle devait rester longtemps. Au moment où il se résignait à reprendre le chemin du travail, elle fixait toujours l’horizon, telle une sentinelle marine. »

(…)

123

poète |
Des mots qui riment, démons... |
Nekogirl world!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecritstoulouse
| Deviens qui tu es
| La balzacienne