navigation

Le Garçon de la New Forest 16 août, 2012

Posté par Maya VINCENT dans : Merveilleux,Passion (peinture, musique...) , 1 commentaire

cavalière rousse cheval noir

Début de l’histoire :

« Nouvellement arrivé dans la New Forest, cette région méconnue du sud de l’Angleterre, je tombai sous le charme du petit village de Burley. En outre, on disait le lieu riche en légendes. Sans plus hésiter, je frappai à la porte d’un cottage isolé. Un homme dans la soixantaine à la mine avenante m’ouvrit. Je lui demandai s’il était possible d’être hébergé plusieurs jours durant, par chance le tenancier du B&B me répondit qu’une chambre venait de se libérer.

Un soir, un petit cadre posé sur un meuble du séjour attira mon regard et je demandai à mon hôte qui était cette jeune cavalière si souriante. Son visage se rembrunit, je craignis avoir posé une question indiscrète. Cependant, peu après il reprit contenance et m’expliqua que cette photo lui était chère, il la conservait en sa mémoire.

« Cela fait bien longtemps de cela, il y a plus de quarante ans, me dit-il, vous n’étiez pas encore né. A cette époque, j’étais encore un jeune homme vaillant, bien différent de celui que vous voyez  aujourd’hui. Mais je n’oublierai jamais sa venue dans la région. »

Jardin de papier 24 décembre, 2011

Posté par Maya VINCENT dans : Merveilleux , ajouter un commentaire

fleur origami

« Le printemps avait toujours été sa saison préférée. Au moment où la nature renaissait, l’envie lui prenait de sortir de sa chrysalide et de partir à la découverte du monde. Sans aller pour autant jusqu’aux Célèbes, la beauté ne se trouve-t-elle pas autour de soi, dès lors qu’on y prête attention ?

- Chérie, me voilà !

Tirée de ses pensées, la jeune femme se retourna et reconnut avec joie son amoureux. Plus exactement, de lui elle distingua sa chevelure de jais bouclée qui brillait au soleil, le reste de son visage étant masqué derrière un énorme bouquet de fleurs. « Quelles magnifiques roses, Quentin… mais pour quelle occasion ? » En guise de réponse, il lui tendit le bouquet et elle découvrit son visage aimé : les traits fins, le regard clair pétillant de malice, la bouche bien dessinée, elle ne se lassait pas de le regarder…

-          Un voyage au pays de la Lorelei, sur les traces de Wagner et loin de l’agitation de la capitale. Cela me plaît bien ! »

(début de la nouvelle)

 

 

Une autre Coppélia 16 janvier, 2011

Posté par Maya VINCENT dans : Merveilleux , ajouter un commentaire

Une autre Coppélia

« Le jeune homme arrivait à l’approche du carrefour d’Alésia. Bientôt, il allait se rendre

chez son traiteur habituel et commander un sandwich qu’il mangerait sur le pouce à son bureau, afin de gagner un peu de temps sur sa journée de travail. Comme souvent, une longue file d’attente s’étirait devant la boutique. Cependant, ce midi-là, Matthieu Datchary poursuivit son chemin et remonta d’un pas tranquille l’avenue Reille.

Bientôt, il parvint à la hauteur de l’entrée la plus proche du parc Montsouris. Depuis combien de temps n’y avait-il pas mis les pieds ? Sans aller plus loin dans sa réflexion, il se dirigea vers le kiosque voisin où l’on vendait toujours des gaufres, crêpes, glaces et autres douceurs à emporter. Il commanda le menu crêpes et, son panier repas en main, soudain désireux de parcourir les lieux, il remonta le sentier bordant le lac jusqu’à la passerelle séparant les deux parties du jardin »

(début de la nouvelle)

12345...8

poète |
Des mots qui riment, démons... |
Nekogirl world!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecritstoulouse
| Deviens qui tu es
| La balzacienne